TECNOR
 
COURSE AU TONNEAU
 









COURSE AU TONNEAU.



Au tonneau de cidre bien sur. Hommage à cette belle boisson et aux producteurs.

Témoignages = Région de Villedieu les Poêles, Vire, Hambye.


Il s’agit d’un exercice à la fois de force, de souffle et de souplesse. Le parcours de maniabilité des ânes était parfois utilisé en partie, le talus étant remplacé par une bascule. Le parcours était effectué par équipe de deux personnes le plus souvent (mais parfois on préfèrerait être seul…).


Le tonneau (environ 1.2 m de haut et vide pour éviter les déplorables pertes de substances…) devait être roulé jusqu’à l’arrivée en un minimum de temps par une seule personne ou par deux. Nous n’avons pas de témoignage sur son poids exact. La chicane était ouverte rendant plus difficile les virages (en effet le tonneau pouvait s’y coincer).


Pour la bascule un des concurrents devait faire monter le tonneau puis passer de l’autre côté pour récupérer le tonneau au moment de la descente, avec l’aide du second. Il y avait parfois un très fort qui poussait et un malin qui guidait !


Le couloir quant à lui était très peu large, et ne laissait que peu de place pour faire passer le tonneau. Parcours en cercle ou en aller retour (en général 100 m avec une montée et une descente)

Pénalités pour obstacle déplacé = 8 secondes

Pénalité pour mise du tonneau debout = 5 secondes

Première reconstitution HEMEVEZ (entre Montebourg et Valognes) 7 Août 2005. Tonneau de compétition de la cidrerie Théo Capelle.














 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site